La cornée assure la plus grande partie de la réfraction et c’est elle qui est responsable de la bonne qualité de la vision de loin.

Alors que dans la vision de près, trois types d’adaptation correctives interviennent : la convergence des yeux, la contraction pupillaire et l’accommodation du cristallin.

Le travail des deux yeux ensembles (vision binoculaire) est indispensable à la bonne vision des reliefs et l’estimation des distances.

Lors d’un traitement visuel il est important de privilégier le respect de la vision binoculaire. C’est pourquoi je travaille en étroite collaboration avec un orthoptiste qui évalue précisément cet aspect.

C’est en connaissant parfaitement le travail d’adaptation des différentes parties de nos yeux que le meilleur traitement de correction visuelle pourra être entrepris.

Le confort de vision ne peut-être obtenu par une solution standard ou un résultat de calcul de logiciel. En face de chacun de vous, il faut évaluer le traitement et la correction les plus adaptés en prenant en compte votre trouble visuel, votre âge, votre mode de vie (profession, sports, loisirs, passions) et vos attentes.

Laisser un commentaire